Éviter l’échauffement dans le silo horizontal

21. octobre 2021
Technique de désilage

Un front d'attaque parfait étape par étape

Une fois le fourrage introduit, réparti, compacté et recouvert, les bactéries lactiques peuvent faire leur travail et une fermentation intensive permet d’obtenir un ensilage de qualité supérieure. Afin de réduire les pertes de fourrage et de maintenir une haute qualité de l’ensilage, même après l’ouverture, il est nécessaire de recourir à une technique de prélèvement minutieuse et soignée. En été surtout, les températures élevées à la surface du silo favorisent la formation de levures et de moisissures. Cela entraîne souvent des pertes de nourriture considérables. Étant donné que la qualité du fourrage est déterminante pour de bons rendements laitiers, il convient de se pencher davantage sur ce sujet et d’investir dans les technologies modernes. Quand parle-t-on de d’échauffement ? En principe La température à cœur dans un ensilage entreposé dans de bonnes conditions et ayant eu le temps de se refroidir s’élève à 15 °C. Si la température à cœur dans l’ensilage refroidi est supérieure à 20 °C, on peut en déduire qu’une post-fermentation est en cours. Le plus grand défi est souvent de maintenir la qualité de l’aliment après ouverture.
Des moisissures blanc-gris peuvent se former si la couche supérieure est décompressée.
Coupe franche avec la pince à désiler MAMMUT : le front d’attaque reste ferme et intact.

5 conseils pour éviter l'échauffement

1. Quantités de prélèvement suffisantes:

Lorsque les levures entrent en contact avec l’oxygène, l’ensilage perd sa protection contre l’échauffement. Toutefois, comme ce processus prend du temps et ne se produit pas immédiatement, les pertes de fourrage sont généralement faibles ou nulles en cas de prélèvement suffisant. Avancée du front d’attaque d’au moins 2,5 m par semaine en été et d’au moins 1,5 m en hiver dans le silo couloir.

2. Teneur idéale en matière sèche (MS):

Une teneur en MS trop élevée supérieure à 40 % entraîne une dégradation de la fermentation, car il est difficile de compacter l’herbe sèche. Après ouverture, le fourrage peut s’échauffer plus facilement et tout le stock du silo est affecté. Il faut donc veiller, dès la récolte, à obtenir une teneur en matière sèche approprié et non pas trop élevé, afin d’éviter toute perte ultérieure de qualité lors du prélèvement d’ensilage.

3. Plus correct la bonne date de récolte:

C’est précisément le moment de la récolte qui détermine les étapes ultérieures de l’ensilage. Une coupe trop tardive signifie une teneur élevée en fibres brutes, ce qui rend plus difficile le compactage lors de l’ensilage. En particulier, lorsque des nids de fermentation sont créés par un mauvais compactage, un échauffement après ouverture est souvent inévitable. Utilisez donc de bonnes fenêtres de récolte et évitez les coupes trop tardives.

4. Durée de fermentation appropriée :

La production de l’acide acétique en silo dure plusieurs semaines. Afin d’assurer un processus de fermentation favorable, le silo ne devrait donc pas être ouvert avant 6 semaines – pour les ensilages d’été, une durée de fermentation encore plus longue est recommandée.

5. Un coupe franche:

La qualité du front de désilage joue un rôle important dans l’échauffement éventuel de l’ensilage dû au démarrage d’une nouvelle fermentation. Une coupe franche de l’ensilage sans ébranlement du tas limite les échauffements par rapport à l’arrachement concomitant avec un ébranlement en profondeur de l’ensilage.
Lors du prélèvement, il est important de laisser un front de coupe net.
Les pinces à désiler MAMMUT conviennent aussi bien pour l’ensilage d’herbe pure que pour l’ensilage sandwich mixte.
Tranchant comme une lame de rasoir : les levures ou les moisissures n’ont aucune chance avec ce front de coupe.
Les aliments en vrac s’échauffent plus facilement, surtout à des températures élevées, car l’oxygène peut pénétrer à travers les pores.

La coupe fait la différence

La pince à désiler trancheur fourche SILO CAT MAMMUT a été spécialement conçue pour ne laisser que le meilleur fourrage dans le silo horizontal. L’objectif premier lors du développement : proposer un appareil d’avenir capable de supporter de lourdes charges et, grâce à sa conception, d’empêcher l’entrée d’air intempestive dans le silo. La forme de la pince et son concept à double paroi avec renforts internes constituent la base d’un comportement de coupe léger et respectueux du fourrage. Un couteau Hardox soudé et précis et la surface mince de la lame de coupe produisent également une coupe nette à travers l’alimentation. Il faut très peu d’efforts pour découper le bloc d’ensilage avec les pinces à désiler Mammut. Il en résulte une coupe franche qui ne chauffe pas, même à température ambiante élevée.
Couteau hardox soudé pour une meilleure performance de coupe
Le rayon de coupe se rapproche de la « phase neutre ».
Design à double paroi : tous les renforts se trouvent à l’intérieur de la lame de coupe.

Un bloc compact pour le stockage

Lors du désilage, il n’est pas seulement important que le bloc de fourrage lui-même reste intact et solide – surtout lors du stockage en réserve ou en combinaison avec des systèmes d’alimentation automatiques, il est souvent nécessaire de stocker le bloc de fourrage désilé. Pour que la qualité de l’ensilage soit conservée dans la cuisine d’alimentation, il faut également viser un résultat compact. Avec la pince à désiler MAMMUT, le fourrage est retiré en douceur : Grâce à la surface lisse à l’intérieur et à l’extérieur du panier de coupe, le bloc n’est pas aéré lors du désilage. Celui-ci peut ainsi être stocké de manière optimale, notamment dans le domaine de l’alimentation automatique (cuisine d’alimentation).

Le désilage comme base pour la rentabilité et le bien-être des animaux

L’échauffement de l’ensilage provoque le plus souvent des pertes massives d’énergie et des changements d’odeurs qui entraînent à leur tour une consommation réduite de fourrage – les animaux en mangent moins. Si l’échauffement entraîne la formations de moisissures type gris-blanchâtre, cela peut contribuer à une absorption de masse sèche plus faible, ce qui peut à son tour réduire les rendements laitiers. L’augmentation du taux cellulaire du lait, ou de maladies comme les mammites ou la cétose, sont d’autres effets d’une utilisation dans l’alimentation d’un ensilage dégradé voire moisi. Pour maintenir vos vaches en bonne santé longtemps et atteindre de bons niveaux de performance, il est essentiel de leur offrir une alimentation de qualité et constante sur le long-terme.

13 modèles : une offre large pour un choix maximal

Plusieurs types proposés dans la gamme dans des largeurs différentes en font un équipement qui répondra à des exigences multiples. Le volume du bloc varie de 0,48 m³ à 3,13 m³ selon le format du produit. Les godets désileurs trancheurs fourche Mammut et les godets désileurs trancheurs pelle sont toujours divisés en quatre gammes : le « N » avec une hauteur d’ouverture de 70 cm, le « M » avec une hauteur de bloc de 80 cm, la série « H » qui peut s’ouvrir jusqu’à 1,10 m. Et le plus grand type, le « XL », avec une ouverture impressionnante de 1,30 m. Il existe différentes largeur pour chaque produit. Vous disposez ainsi d’un vaste choix de pinces à désiler pour votre véhicule porteur spécifique et votre silo horizontal. Des options supplémentaires telles qu’une tôle de fond rabattable couvrant les dents, une tôle maïs ou le poussoir hydraulique rendent la pince coupante utilisable aussi bien pour l’ensilage d’herbe que pour l’ensilage de maïs. Le Godet désileur trancheur pelle, SILO BUCKET, est un bon choix pour tous ceux qui préfèrent un système complètement fermé : cette machine est équipée d’un fond stable (au lieu de dents) et permet une utilisation propre sans perte de fourrage.

En savoir plus sur la technique de désilage MAMMUT

Articles similaires

Quel système de désilage me convient ?

Quel système de désilage me convient ?

Grand choix de techniques de désilage Il existe en pratique d’innombrables possibilités pour l’extraction de l’ensilage. De la pince à…